Saint-Exupéry, le mystère de l’aviateur

Une pièce d’Arthur Jugnot et Flavie Péan


Contact diffusion :
diffusion2@beeh.fr

ACTUELLEMENT AU THÉÂTRE LE SPLENDID À PARIS
www.lesplendid.com

À travers les aventures d’Antoine de Saint-Exupéry, un père et son fils jusqu’alors en conflit, vont faire défiler le temps et découvrir les secrets d’une vie bien plus incroyable qu’on ne pourrait l’imaginer.

31 juillet 1944, St Ex décolle à bord de son Lightning pour une mission de reconnaissance et disparaît des radars au large des côtes françaises.
Durant des décennies, sa disparition fera l’objet de tous les mystères… Un accident ? Un suicide ? Un tir ennemi ?… Serait-il encore en vie ?!

10 août 1998, Jean-Claude Bianco, un pêcheur marseillais remonte de son filet, une gourmette. On peut lire dessus Antoine de Saint-Exupéry.

22 avril 2013, un fils découvre qui est vraiment sa famille.

Coup de coeur. Ça plane pour « Saint Ex »
Une pièce drôle et émouvante, passionnante et rythmée à laquelle le public réserve un accueil enthousiaste. Et mérité. Sur scène, ils sont six à embarquer, ils jonglent avec les rôles et les costumes, nous entraînent dans une enivrante voltige d’époques et de lieux qu’orchestre avec brio Jugnot. Un spectacle frais et très réussi.


On appelle ça un coup de théâtre
Même expérimentée la troupe n’a pas oublié son enfance. On la suit, si l’on ose dire, les yeux fermés. (…) Davy Sardou campe un Saint-Exupéry très convaincant.


Un génial biopic à rebondissements
Mêlant fiction et vérité dans un récit d’aventures plein de poésie qui, sans doute, plaira à tous les publics. On suit ce spectacle à la manière d’une enquête sur la mort de l’écrivain qui a donné prise à tant d’hypothèses. Arthur Jugnot répond ici de manière pertinente à la fascination qu’exerce cette grande figure du XX° siècle. On apprend, on comprend, et on entre dans la légende.


Un bouleversant miracle théâtral
Décors et costumes incroyables, subtils jeux de lumière, accessoires quasi magiques et secrets de famille dévoilés par touches successives, scènes très courtes qui s’enchaînent où Saint-Ex apparaît toujours en mouvement, la pièce nous fait rire et nous émeut. Drôle quand par exemple elle met en scène des passants marseillais au moment où un pêcheur remonte de ses filets une gourmette marquée Antoine de Saint- Exupéry, l’émotion est à son comble lors d’un final inattendu et solaire.
Un magnifique moment, brillant, joué au diapason bien dans la lignée du magnifique message de Saint- Exupéry lui-même si loin… si proche.

EN TOURNÉE 2022/23
Contact diffusion : Camille Bouzon / 07 86 41 93 71 / diffusion2@beeh.fr
Fiche technique du spectacle sur simple demande


CAPTATION DISPONIBLE SUR DEMANDE

(Réservé aux professionnels)

Téléchargez le dossier de présentation

Une pièce d’Arthur Jugnot et Flavie Péan
Mise en scène : Arthur Jugnot
Avec : Davy Sardou, Lancelot Cherer, Flavie Péan, Pierre Bénézit, Antoine Lelandais, Laurence Porteil ou Caroline Santini


Assistante mise en scène : Louise Danel
Scénographie : Juliette Azzopardi et Jean-Benoît Thibaud
Lumières : Thomas Rouxel
Musique originale : Romain Trouillet
Création vidéo : Sébastien Mizermont
Costume : Bérengère Roland


Une production du Splendid
Contact Tournée : Les Béliers en Tournée diffusion@beeh.fr


Note des auteurs – Arthur Jugnot et Flavie Péan

Dans la vie, il y a des hommes qui méritent d’être connus mais ne le deviennent jamais. D’autres, qui le méritent, le deviennent et marquent l’histoire à jamais. Antoine de Saint-Exupéry fait partie de cette catégorie-là. En apparence, en surface. Quand on creuse et s’attèle à un véritable travail de recherche, on découvre que sa vie est encore plus folle et passionnante que ce qu’on avait jusque-là effleuré.

Ce héros des temps modernes à la vie aussi invraisemblable que celle d’Indiana Jones, est fascinant. Aventurier, pionnier, idéaliste, homme d’influence et anticonformiste, il inspire encore aujourd’hui les hommes et continue de faire rêver les enfants.

Mais ce n’est pas tout ! Car si sa vie fut faite de rebondissements et d’épopées presque aussi dingues que ceux qu’il décrit dans ses livres, sa mort et le mystère qui règnent autour de celle-ci sont tout aussi passionnants et ils n’ont cessé de faire parler. On lui a même prêté une fausse mort à l’effigie des plus grandes stars !

L’idée d’écrire cette histoire est justement née d’une anecdote autour de sa disparition : La gourmette d’Antoine de Saint-Exupéry fut retrouvée dans le filet de pêche d’un marseillais en 1998, soit plus de cinquante ans après sa mort. Suite à ça, des recherches ont été menées et l’homme qui avait abattu Antoine de Saint- Exupéry, fut enfin démasqué. Il était, entre temps, devenu un grand fan de l’auteur. Lorsqu’il apprit qu’il était son assassin, il a confessé le regretter fortement et en être très affecté.

Voilà le pouvoir de cette figure mythique : créer des liens entre les gens, les rendre plus humains, porter à la réflexion et peut-être même à la spiritualité.

Comment ne pas avoir envie de raconter tout cela ? De le partager ? D’écrire sur celui qui fut une source d’inspiration pour des milliers de jeunes auteurs en herbe, et pas que ?

Pour ne pas tomber dans un récit linéaire et pour montrer à quel point, l’œuvre et la vie de Saint-Exupéry résonnent encore à travers le monde, l’idée fut de raccrocher cette œuvre biographique à une histoire d’aujourd’hui. Et quoi de mieux, pour raconter la vie d’un humaniste, que de parler des liens les plus importants pour l’homme, ceux qui le relie à sa famille ?

Une pièce intergénérationnelle semblait également de bon augure. Nous avons donc imaginé trois générations d’hommes ; le grand-père décédé le jour même mais qui nous replonge dans son histoire à travers les souvenirs accumulés chez lui, son fils et son petit-fils.

A l’image d’Antoine de Saint-Exupéry, ce grand-père malgré son absence, va continuer d’exister. Plus que juste exister, il va aller jusqu’à guider les hommes qui le succèdent, leur offrir une autre vision du monde, des choses et apaiser leur peur et leur colère.

Les livres d’Antoine de Saint-Exupéry sont universels. Il fallait donc trouver une histoire qui le soit. Faire rêver, donner envie de voyager, de s’évader…. Car comme l’a si bien dit notre héros : toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entres elles s’en souviennent.