No Limit

Une création de Robin Goupil


Avec : Thomas Gendronneau, Victoire Goupil, Martin Karmann, Théo Kerfridin, Maïka Louakairim, Augustin Passard, Stanislas Perrin, Laurène Thomas, Tom Wozniczka

Actuellement à l’affiche au Théâtre des Béliers Parisiens
www.theatredesbeliersparisiens.com


Vendredi 13 mai 1964
C’est la guerre froide mais en vrai c’est chaud.
Un groupe de bombardiers américains a reçu par erreur l’ordre de bombarder Moscou.
Il faut le rappeler. Il n’y a pas beaucoup de temps…
Mais un peu. Mais pas beaucoup. Mais un peu. Alors soyez calmes.
Après son triomphe au Festival Avignon Off cet été, No Limit, le spectacle ultra pas sérieux atterrit enfin au Théâtre des Béliers Parisiens.

9 comédiens sur scène livrent une parodie digne des meilleures comédies américaines sur la guerre froide. Avec militaires fous, politiques branques et marchand d’armes cynique, la pièce est bourrée de références cinématographiques. Le rythme et l’interprétation sont bluffants. Hilarant et hyper réjouissant ! Voir l’article


À voir absolument : NO LIMIT, une comédie douce-absurde de Robin Goupil, irrésistiblement drôle et pourtant si sérieuse, et qui pourrait carrément être une arrière-petite-nièce du mythique Docteur Folamour. Hélène Peu Duvallon


Sous ses airs de comédie, cette proposition pensée pour une troupe de neuf actrices et acteurs pose la question de la responsabilité. Et convoque l’ambition « d’un théâtre à échelle humaine », un théâtre à la fois exigeant et accessible au plus grand nombre.


Loufoque et ultra pas sérieux, ce spectacle est une bouffée d’impertinence absurde et démentielle qui fait la nique en les dénonçant aux bêtises des puissants de ce monde. C’est sans filtre mais avec du talent, calé au cordeau et interprété sauvagement, entre pochades potaches et entrées de clowns. Lire l’article en entier


Tous les ressorts du comique sont mis à profit par cette troupe de neuf comédiens pour mener à bien ce raid théâtral rythmé par des explosions de rire. Une comédie chorale très bien ficelée et superbement interprétée. Lire l’article en entier


« No Limit » n’hésite pas à s’affirmer comme un pot-pourri des comiques favoris de Robin Goupil, qui sont aussi les nôtres. Situations ubuesques, comique de répétition, dans cette comédie, l’on a peur ni des pitreries, ni du burlesque, ni du grotesque encore moins de l’absurde et du non-sens. Lire l’article en entier

EN TOURNÉE 2022/23
Contact Co-diffusion :
Sevrine Grenier Jamelot / 06 30 51 71 03 / diffusion@beeh.fr
Céline Buet / Ma Tournée / 06 11 56 10 19 / celinebuet.diffusion@gmail.com


Fiche technique du spectacle sur simple demande


CAPTATION DISPONIBLE SUR DEMANDE

(réservé aux professionnels)

Téléchargez le dossier de présentation

NO LIMIT
Rubrique : Comédie
Auteur et mise en scène : Robin Goupil


Distribution : Thomas Gendronneau, Victoire Goupil, Martin Karmann, Théo Kerfridin, Maïka Louakairim, Augustin Passard, Stanislas Perrin, Laurène Thomas, Tom Wozniczka


Mise en scène : Robin Goupil
Assisté par : Arthur Cordier
Musique originale: Alexis Derouin & Thomas Gendronneau
Lumières : Vivien Niderkorn
Crédit Photo : Oscar Chevillard


Une coproduction Théâtre des Béliers Parisiens, Acmé et La Rippe
co-diffusion :
– MA TOURNÉE – Céline BUET – celinebuet.diffusion@gmail.com
– LES BÉLIERS EN TOURNÉE : diffusion@beeh.fr


THE NOTE DU METTEUR EN SCÈNE

Trump, multi millionnaire abonné aux faillites et star de télé réalité a été à la tête de la première puissance mondiale le temps d’un mandat. Elon Musk parle de recréer un Jurassic Park, alors que non pas un mais 5 films nous ont montré que c’était franchement pas une bonne idée. Kim Kardashian fut citée parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde et de New York à Los Angeles, on continue de faire des concours de beauté pour les moins de 16 ans. Alors que la planète se meurt et que l’écologie est au centre de nombreux débats, les États-Unis continuent de repousser les limites de l’indécence, de la bêtise et de l’absurdité, comme s’il n’y en avait plus. Ce pays me passionne pour le fanatisme, les controverses et les paradoxes qu’il suscite. C’est la terre de tous les possibles et de l’exacerbation.

Et c’est comme ça qu’on obtient NO LIMIT. À travers le prisme de la guerre froide et des USA, NO LIMIT raconte la condamnation de l’espèce humaine par l’espèce humaine. Le sujet est grave, mais j’ai décidé de m’en emparer avec humour. Car une situation est d’autant plus drôle qu’elle ne devrait pas l’être. Alors le président américain est dyslexique, la secrétaire générale de la défense est tripôlaire et le Number One de l’aviation américaine a un Q.I en rase motte.

Mais du sang anglais coule dans mes veines, alors à la manière des Monty Python nous avons travaillé le premier degré dans la rigueur la plus totale. Chaque comédien.ne défend sa par- tition comme si sa vie en dépendait, et l’humour naît de ce décalage entre leur sérieux, leur aplomb et l’absurdité des dialogues et des situations. NO LIMIT est constamment sur un fil, sans jamais tomber du mauvais côté, celui de la vulgarité ou de la facilité. L’humour d’accord, mais l’exigence d’abord.

Robin Goupil


THE ÉQUIPE ARTISTIQUE

Pour cette aventure, j’ai choisi de faire confiance aux meilleur.e.s des meilleur.e.s : des personnes qui ont comptées dans mon parcours théâtral, du cours Florent jusqu’à la Comédie Française en passant par Asnières. Tou.te.s ont adhéré immédiatement à la proposition et c’est un plaisir sans nom de travailler avec chacun.e d’entre elles.eux : Thomas Gendronneau la force tranquille, la piquante Maïka Louakairim ou l’inattendu Tom Wozniczka avec qui nous avons foulé les planches de la Comédie Française, la fantasque Laurène Thomas le méticuleux Augustin Passard le funambulesque Théo Kerfridin ou le fantaisiste Martin Karmann rencon- tré.es à l’ESCA, l’intrépide Victoire Goupil de l’École du Nord et l’organique Stanislas Perrin de la classe libre du cours Florent.