Oceanerosemarie dans Chatons Violents

Océanerosemarie

dans chatons violents


Acheter des places

Un spectacle de et avec Océanerosemarie

Mise en scène Mikaël Chirinian


A partir du 26 mars 2017
Le dimanche à 19h30


Site web : www.oceanerosemarie.com


SACD_monogramme_CMJN_3cm

Avec le soutien du Fonds SACD Humour/One Man Show


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

header-chatons


Océanerosemarie nous embarque dans un parcours effréné, précis et cinglant et en nous faisant réfléchir au visage actuel de la société française.


Un appartement, un couple en crise, des chatons ingérables.
Une rupture. Et hop, Océanerosemarie nous embarque en compagnie de ceux qu'elle nomme les "BBB" (les bons blancs bobos), à Marseille, à Montreuil, dans les années 80 et surtout au cœur de notre monde contemporain.


Comme dans son premier spectacle, Océanerosemarie fait mouche et réussit le tour de force d’aborder des sujets hautement "sensibles" avec humour et bienveillance.


  • figaro-scope
    « À la Gaîté-Montparnasse, c’est Océane qui s’y colle. Mais la demoiselle, a vigoureusement choisi son camp. Mademoiselle est de gauche. D’une gauche engagée. Qui n’est pas frileuse sur les sujets de société. Elle est très à l’aise sur la scène et ses attaques respirent l’authen­ticité. »
    Jean-Luc Jeener


    arretsurimage
    « N'étant pas critique de spectacle, je ne jugerai pas sa prestation, mais que celui qui prétendrait devant moi que Océanerosemarie n'est pas de la trempe des Valérie Lemercier ou des Muriel Robin lève la main immédiatement. J'aimerais bien entendre ses arguments. Quant à la scène de la Gaité Montparnasse : ah quels outrages elle lui fait subir ! De bout en bout, qu'elle parle des Parisiens à Marseille ou des minauderies des soixante-huitards avec leurs bonnes marocaines, c'est un feu d'artifice, une chorégraphie, une cavalcade. »
    Reportage Le 19/10/2015 par Daniel Schneidermann

    Lire l'article en entier


    logoLeParisien

    L'artiste Océanerosemarie livre un spectacle piquant, engagé et surtout très drôle. Encore un spectacle sur les bobos ? Oui, mais celui-là vaut plus que le coup. Car si son nom évoque les flots bleus, les fleurs et la virginité, Océanerosemarie vise juste et frappe fort. Quand elle épingle les « bons blancs bobos » dans « Chatons violents » elle parle d'abord d'elle. Océanerosemarie alterne saynètes théâtrales et séquences militantes dans un rythme effréné. C'est courageux, engagé, très bien écrit et surtout très, très drôle.


    humanite.fr

    Des Chatons violents et jubilatoires.
    Dans son deuxième spectacle Océanerosemarie, comédienne et humoriste, dissèque les comportements racistes d’une petite bourgeoisie de gauche qui ne veut pas renoncer à ses privilèges. Drôle et décapant.

    Lire l'article en entier


    tetu
    « On ne sait plus si c'est de l'humour ou du déminage, tant elle démonte avec finesse (et ardeur) les clichés sur des sujets comme ses parents bobos avant l'heure, les parisiens qui émigrent à Marseille, les couples de filles... Un bel exercice d'autodérision. »


    tetu
    « C’est drôle, cash, et la comédienne pose un regard aiguisé sur nos problèmes politiques actuels. Elle renverse les stigmates en parlant de « repli communautaire » pour tous ces blancs friqués qui se gargarisent d’aller vivre en proche banlieue parisienne et de lutter contre le racisme tout en menant un train de vie très bourgeois et en tenant des discours nauséabonds sans s’en rendre compte :
    Océanerosemarie parle vite. Son humour repose en partie sur la performance tant on se demande comment elle va faire pour ne pas buter sur un mot. C’est avec cette rapidité d’exécution et une précision chirurgicale que (…) la galerie de portraits qu’Océanerosemarie fait défiler, seule en scène avec une chaise pour tout décor, est hilarante. On appréhende toujours un peu de se reconnaître dans le personnage qui vient. »


    logo-france-bleue
    « Il faut absolument aller voir ce « Chatons Violents ». Son spectacle est un véritable feu d’artifice d’humour militant et cinglant. L’écriture, le jeu, la gestuel, la diction tout est très très drôle dans ce onewomanshow et tout très très intelligent ce qui ne gâche rien. On mourra moins bête après l’avoir vu. »


    parisbouge_long

    « Avec une diction et un langage parfait, Océanerosemarie se lance dans un sprint scénique très drôle, elle prend du recul par rapport à nos travers, les tord au maximum et nous les recrache sans pincette. C'est bien là tout le petit plaisir de ce seule en scène mené sans entracte. »

    Lire l'article en entier


    timeout
    « ‘Chatons violents’ prend le parti de se moquer de son propre public (et de son auteur au passage). Un one-woman show qui fait rire et réfléchir, avouez que c’est plutôt agréable. L’autodérision guérit de tous les maux, non ? »

    Lire l'article en entier


    Paris_Match_1981_logo.svg
    « Subtile et incorrecte. Océanerosemarie manie le politiquement sensible. Cartographie de la France, un spectacle qui a du chien. »


    trasortir
    « Un spectacle drôle, incisif et bien écrit où Océanerosemarie monte en puissance lorsqu'elle tacle le politiquement correct et les préjugés. »


    lemonde
    « C'est bien écrit, bien incarné, enlevé, sincère et politiquement incorrect. [...] Le résultat sur scène est convaincant, polémique à souhait et franchement drôle. »


    Logo-Next-II_2_1
    « Aussi cinglant que juste, aussi malicieux que tendre. »


    Logo_L'Express.svg
    « Océanerosemarie s'attaque cette fois ci au racisme ordinaire des 'bobos' de gauche, avec un sens de l'observation aigu et une gestuelle très au point. »


    version femina
    « Le portrait qu'elle dresse de ces héritiers de la génération Mitterrand, qui vivent à Montreuil (...) barricadés derrière des haies de bambous, est aussi cinglant qu'hilarant. [Elle] donne à réfléchir sur nos contradictions et notre capacité à accepter l'autre. C'est intelligent et très amusant. »


    Nostalgie
    « Le pays va mal, enfermé qu’il est dans son carcan de préjugés, et l’intelligence d’Océanerosemarie est d’en prendre tous ses petits travers pour nous faire rire aux larmes. L’un des plus intelligents et des plus hilarants seule en scène de ce festival. »


    Europe1
    « Ça touche un peu où ça fait mal (...). C'est hyper juste, hyper percutant et hyper sain. »(Diane Shenouda)


    uso paris
    « Son sourire complice, ses retournements et même son autocritique font de cette fille-là une délicate caricaturiste du XXIe siècle. A défaut de crayon, c'est sa verve qui mène la danse. On jubile ! »


    madmoizelle.com
    « Océanerosemarie révolutionne l'humour militant (...). Un seule en scène caustique, extrêmement drôle, et terriblement pertinent. »

  • A l’affiche à partir du 26 mars 2017
    Le dimanche à 19h30
    Durée : 1h10


    Tarifs : Placement libre / Pas de catégorie

    • 32 € : Tarif unique
    • 18 € : Habitants du 18ème (uniquement au guichet en fonction des places disponibles)
    • 10 € : - 26ans (uniquement au guichet en fonction des places disponibles)

      ACHETER DES PLACES


      Les places habitants du 18ème sont sont à réserver par téléphone ou directement au guichet du théâtre 1h30 avant le début du spectacle. Un justificatif de domicile vous sera demandé lors du retrait des billets au guichet du théâtre. Les « habitants du 18 » sont proposées, dans la limite des disponibilités, pour les représentations des mardis, mercredis et jeudis.


      Les places jeunes sont à réserver par téléphone, le jour même à partir de midi, ou directement au guichet du théâtre 1h30 avant le début du spectacle. Les « places jeunes » sont proposées, dans la limite des disponibilités, pour les représentations des mardis, mercredis et jeudis. Les places jeunes ne sont pas contingentées : profitez-en sans modération jusqu’à la date de votre 26èmeanniversaire !


      Les places achetées via notre site internet sont majorées de 1€ de frais de réservation

  • Ce diaporama nécessite JavaScript.


  • Un spectacle de et avec Océanerosemarie
    oceanerosemarie.com

    Mise en scène Mikaël Chirinian

    Lumières: Denis Koransky
    crédit photos: © Barrere & Simon

    Une production du Théâtre des Béliers.

    PARTENAIRES DU SPECTACLES
    SACD_monogramme_CMJN_3cm
    Avec le soutien du Fonds SACD Humour/One Man Show

       inrock

    oui fm

    paris premiere

    fnac


  • Durée : 1h20
    Contact Tournée : Sevrine Grenier Jamelot / 06 30 51 71 03 / diffusion@beeh.fr
    Fiche technique du spectacle sur simple demande


     

    Télécharger le dossier de presse du spectacle


    Prochaines dates :

    • A partir du 26 mars au Théâtre des Béliers Parisiens, le dimanche à 19h30
    • Dimanche 26 février 2017 Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine (94)
    • Samedi 18 mars 2017 Centre Socioculturel, Brétigny-sur-orge (91)
    • Jeudi 20 avril 2017 Festival Performance d'Acteurs, Cannes (06)