Le Porteur d’Histoire

Une création d’Alexis Michalik


2 MOLIÈRES 2014 : MEILLEURE MISE EN SCÈNE  / MEILLEUR AUTEUR

Le Porteur d’Histoire est une chasse au trésor littéraire créée et mise en scène par Alexis Michalik (l’auteur des succès Edmond, Une histoire d’amour, Le cercle des illusionnistes, Intramuros).

Par une nuit pluvieuse, au fin fond des Ardennes, Martin Martin doit enterrer son père. Il est alors loin d’imaginer que la découverte d’un carnet manuscrit va l’entraîner dans une quête à travers l’Histoire et les continents. Quinze ans plus tard, au cœur du désert algérien, une mère et sa fille disparaissent mystérieusement…

« J’ai pris un livre, machinalement.
Je l’ai ouvert au milieu. Ce n’était pas un livre, c’était un carnet manuscrit.
Et là, je suis rentré dans l’Histoire… »


Actuellement à l’affiche
depuis le 19 février 2016
Durée : 1h40

Du mardi au samedi à 19h00 – Matinées le samedi à 16h30,  le dimanche à 17h00


Placement libre / Pas de catégorie
merci de vous présenter 30 min avant le début de la séance pour récupérer vos places et intégrer la file d’attente


Tarifs : 

  • 38 € : Tarif unique
  • 18 € : Habitants du 18ème
    uniquement le jour même par téléphone à partir de 12h30 ou au guichet en fonction des places disponibles
  • 10 € : – 26ans
    uniquement le jour même par téléphone à partir de 12h30 ou au guichet en fonction des places disponibles

Réservation par téléphone (paiement VAD) au 01 42 62 35 00
du mardi au dimanche à partir de 13h00
Réservation au Guichet (1h avant le début des représentations)
Réservations sur notre billetterie en ligne (majorées de 1€) cliquez ici


LE PORTEUR D’HISTOIRE
Rubrique : Contemporain
Auteur et mise en scène : Alexis Michalik (Edmond, Le Cercle des Illusionnistes, Intramuros, Une histoire d’amour)


Avec en alternance :

Avec en alternance : Chadia Amajod, Khalida Azaom, Fadila Belkebla, Justin Blanckaert, Patrick Blandin, Emilie Blon Metzinger, Mounya Boudiaf, Benjamin Brenière, Vanessa Cailhol, Stéphanie Caillol, Amaury de Crayencour, Julie Delaunay, Vincent Deniard, Pauline Deshons, Elsa Duchez Paverani, Esther Gaumont, Alexandre Gautreau, Magali Genoud, Walter Hotton, Léa Issert, Julien Jacob, Julia Le Faou, Aymeric Lecerf, Yvan Lecomte, Charles Lelaure, Daniel Njo Lobé, Michaël Maino , César Méric, Pauline Paolini, Benjamin Penamaria, Lison Pennec, Aurélia Poirier, François Pouron, Michel Scotto di Carlo, Kevin Sinesi, Marie-Camille Soyer, Régis Vallée, Mélanie Vindimian, Ysmahane Yaqini


Assistante à la mise en scène Camille Blouet
Lumières & régie générale Anaïs Souquet
Costumes Marion Rebmann
Son Clément Laruelle
Musique Originale Manuel Peskine


Une coproduction Théâtre des Béliers Parisiens, ACMÉ
Diffusion ACME camilletorre@acme.eu.com

Mené tambour battant par des comédiens habiles et toniques, qui passent avec fluidité d’un personnage à l’autre, d’un lieu à un autre. Le spectacle est plein d’une folie jubilatoire, qui nous parle avec énergie des pouvoirs de l’imaginaire et du livre.


Brillante, haletante. Ce sont des histoires qui s’emboitent comme des poupées russes, et qui s’entrecroisent comme des souterrains secrets, et qui nous projettent dans le passé, loin, très loin, comme des machines à remonter dans le temps. Et la salle toute entière se retrouve harponnée, transportée.

Compliqué, tout ça, embrouillé ? Pas du tout, et il s’agit bien là d’un tour de force : de rebondissements en imprévues, bifurcations, les spectateurs se laissent mener par le bout du nez, dévorés de curiosité.


Un grand jeu de piste et de mots, dans lequel il nous entraine avec une allégresse étourdissante, un puzzle géant dont les épisodes, reliés dans le désordre, tissent une histoire à dormir debout, qui devient Passionnante, nourrie de références littéraires amusantes. Ce spectacle nous ramène aux sources du théâtre. C’est notre coup de cœur.


Ce conte effréné renoue avec l’enfance et fait confiance au pouvoir des mots et de l’imaginaire. Michalik fait du spectateur son premier Partenaire, sculptant son maelström d’histoires à volonté sans jamais percer l’épais manteau de mystère qui recouvre son réseau nerveux, ses enjeux profonds. L’énergie et la conviction des cinq comédiens achèvent d’en faire un must.


Spectacle gigogne Le Porteur d’histoire sillonne entre autres l’Algérie, les Ardennes et le Canada sur les traces d’un énigmatique trésor littéraire qui se joue des styles et des époques. Puis l’aventure démarre pied au plancher, qui voit la fine équipe enfiler mille et un accessoires et endosser à peu près autant de personnages, tantôt inconnus, tantôt célèbres, le tout formant un écheveau de péripéties pensées tel un hommage à l’imaginaire et au pouvoir infini des mots qui le façonnent.


Bourré de rebondissements, d’intrigues à tiroirs et de clins d’œil historiques ou littéraires, ce spectacle est une expérience en soi. Un passionnant récit qui commence avec la disparition de deux femmes dans le désert algérien, se déplace dans les Ardennes, puis se propulse au Québec, à Avignon ou au Palais Royal sous la monarchie de Juillet ! Une enquête dans le temps et l’espace, brillamment mené par cinq comédiens aux pieds nus, avec un tableau noir en guise de décor.


Aussi romanesque que cinématographique.



53 Commentaires

Add comment