BIG MOTHER - Théâtre des Béliers

Durée : 1h40
Du mardi au samedi à 21h00
Dimanche à 15h00

ACHETER DES PLACES
BANDEAU MOLIERES BM uai

BIG MOTHER

La nouvelle création de Mélody Mourey
Après LES CRAPAUDS FOUS (3 nominations aux Molières 2019)
et LA COURSE DES GÉANTS (4 nominations aux Molières 2022)

Avec en alternance : Patrick Blandin • Ariane Brousse • Benoît Cauden • Guillaume Ducreux • Axel Huet • Marine Llado • David Marchal • Karina Marimon • Laurence Oltuski • François Pouron •
Marie-Laurence Tartas • Enora Texier • Laëtitia Vercken



UN THRILLER JOURNALISTIQUE SUR LA MANIPULATION DE MASSE À L’HEURE DU BIG DATA

Alors qu’un scandale éclabousse le Président des Etats-Unis et agite la rédaction du New York Investigation, la journaliste Julia Robinson voit sa vie vaciller dans la salle d’audience d’un tribunal quand elle croit reconnaître sur le banc des accusés son compagnon mort 4 ans auparavant.
Son enquête pour élucider ce mystère croise celle de son équipe, et la petite cellule du New York Investigation se retrouve confrontée à un programme de manipulation de masse d’une ampleur inédite.
Ensemble, malgré leurs différends, ils vont devoir mettre à jour le plus gros scandale depuis l’affaire du Watergate.

La démocratie est en péril. Leur vie aussi

Depuis le 7 février 2023
Durée : 1h40
Du mardi au samedi à 21h00
Matinée le dimanche à 15h00

Placement libre / Pas de catégorie
merci de vous présenter 30 min avant le début de la séance pour récupérer vos places et intégrer la file d’attente

Tarifs :

  • 40 € : Tarif unique
  • 18 € : Habitants du 18ème
    uniquement le jour même par téléphone à partir de 12h30 ou au guichet en fonction des places disponibles
  • 10 € : – 26ans
    uniquement le jour même par téléphone à partir de 12h30 ou au guichet en fonction des places disponibles

Réservation

  • Par téléphone (paiement VAD) au 01 42 62 35 00
    du mardi au dimanche à partir de 13h00
  • Réservation au Guichet (1h avant le début des représentations)
  • Réservations sur notre billetterie en ligne (majorées de 1€) cliquez ici
ACHETER DES PLACES

france inter 660x330 uai

Une mise en scène très rafraichissante, entre le théâtre, le cinéma, les séries ;
Ça crée un rythme fou. On finit vraiment à bout de souffle. Ça tourne, ça virevolte !


Le Figaro logo uai

Un thriller psychologico-politique aussi captivant et haletant qu’une série américaine. D’autant plus qu’elle ponctue la mise en scène de flash-back qui reconstituent le parcours des protagonistes. Sur la scène du Théâtre des Béliers parisiens, la direction d’acteurs ne laisse aucun répit, ni à sa troupe, ni au public. On a juste le temps de s’attacher aux personnages et à leurs amours avant un final coup-de-poing.


logoLeParisien

Un thriller haletant. Elle brasse des thèmes furieusement d’actualité en alliant intelligemment réflexion et divertissement. Ponctuée de beaucoup d’humour, ficelée telle une série qu’on avalerait vite, « Big Mother » vous attrape littéralement. Se faire scotcher et mener par le bout du nez jusqu’au dernier instant est un plaisir rare qu’on ne boudera pas. 


FRANCE TV INFO uai

Un thriller journalistique haletant
En trois pièces (Les Crapauds fous, La Course des géants, Big Mother), Mélody Mourey a affirmé sa patte et fidélisé un public. Si elle s’inscrit dans la lignée d’un Alexis Michalik pour son art du récit, ses mises en scène cinématographiques, et l’engagement de ses comédiens qui endossent plusieurs rôles, elle se singularise par sa fine observation du monde qui l’entoure, grâce à son écriture incisive et sa construction au cordeau.
Entre réalité et fiction, sans une seconde de répit, Mélody Mourey déploie un monde qui tourne au cauchemar, et qui nous concerne nous aussi Européens. Elle est servie par six comédiens caméléons à la folle énergie. Lire l’article en entier


officiel des spectales uai

Mélody Mourey met en scène avec maestria le thriller politique qu’elle a écrit sur le thème de la manipulation de l’opinion dans les démocraties ultra connectées. Glaçant, fascinant, palpitant ! Une belle, franche et enthousiasmante réussite, qui mérite amplement applaudissements et lauriers. Lire l’article en entier


le 18e du mois scaled uai

Ne dédaignant pas l’absurde et l’humour, la pièce ouvre des abîmes de réflexion sur notre capacité, nous citoyens, à résister aux manipulations de masse, à ne pas nous laisser berner par des messages politiques d’abord sympathiques.
Disons-le tout net, on sort éreintés de ces cent minutes de spectacle. On a été captivés, effrayés, amusés, interrogés par Big Mother. Un spectacle total pleinement abouti !


paris.fr uai

Mise en scène originale, jeu dynamique et répliques bien senties (« Quand on aime la lumière, on fait éclairagiste »), Mélody Mourey fait mouche, une fois encore. On en sort avec l’envie de revenir et de pousser la réflexion : doit-on vraiment tout foutre en l’air ? Réflexion dans l’air du temps, pas forcément synonyme d’une ère meilleure… Lire l’article en entier


Theatralmagazine uai

De main de maître.
Menée à un rythme fou et sans une seconde de répit, sa pièce rappelle les grandes épopées politiques américaines. Finesse d’observation, art du suspense, personnages subtilement croqués : elle trousse ce polar haletant avec rythme et habileté.

froggys

Cette fresque-épopée se déploie en scènes brèves aux dialogues percutants, incluant punchlines et traits d’humour, s’enchaînant à la manière du « short-cut » dont Mélody Mourey assure une efficace et adéquate mise en scène cinétique en mode zapping propice à mobiliser l’attention du spectateur. Au jeu, une distribution de six comédiens – tous excellents – campent une vingtaine de personnages. Donc une réussite d’autant que le non-dénouement incite à la réflexion.  Lire l’article en entier


aubalcon

Dès qu’on s’installe sur son siège, le terme fauteuil ne conviendra pas, on est scotché, emporté, happé par cette nouvelle création.
L’écriture de Mélody Mourey est précise, intelligente, documentée. C’est du spectacle vivant, chorégraphié. Là encore ça va très vite, ça tourne, ça court, ça s’affiche sur les écrans. On n’a pas le temps de se poser alors on se laisse entraîner et c’est plaisant. On n’a pas vu le temps passer. Impossible de s’ennuyer !  Lire l’article en entier


loeildolivier uai

Un thriller brillant et captivant
Big Mother, s’apprête à être l’un des grands succès de cette saison. À ne pas manquer ! Un conseil : lâchez votre télécommande, quittez votre canapé, remettez à demain le visionnage d’une énième série et précipitez-vous au théâtre ! C’est en 3D ! Lire l’article en entier


Capture décran 2023 02 16 à 16.00.55 uai

Époustouflant !
Une véritable prouesse artistique, un scénario haletant qui vous tient en haleine jusqu’à la dernière minute. Les acteurs sont tops et donnent vie à des personnages captivants, tandis que la mise en scène est tout simplement brillante. Un spectacle populaire, d’une grande qualité !  Lire l’article en entier


LA GRANDE PARADE uai

Un thriller théâtral prenant !
La pièce est bien écrite et très réaliste. Tous les sujets actuels y sont abordés et traités avec pertinence. Une pièce très réussie avec une scénographie grandiose… Lire l’article en entier


lINFO TOUT COURT uai

Le cinéma au théâtre !
Et si elle est chaque fois bien là où on l’attend, cela ne l’empêche pas de continuer à nous surprendre. Ainsi, pour ce qui est de la forme à présent, la résumer à un seul mot serait assez simple : époustouflante. Car s’il est évident que le talent ne réside pas seulement dans le fait de réunir les bons ingrédient mais aussi dans l’art de les assembler, c’est clairement à une forme de virtuosité que Melody Mourey se frotte iciLire l’article en entier


DELACOURAUJARDIN BLOG uai

Ce spectacle témoigne d’une grande réussite non seulement sur le fond, mais également sur la forme. L’esthétique de la pièce est inspirée de séries actuelles, avec des codes et les parti-pris très précis. Un théâtre à la fois ambitieux et populaire au sens noble du terme. Un théâtre capable de rassembler tous les publics au service d’un propos d’une grande acuité et d’une grande profondeur. Lire l’article en entier


COUPDETHEATRE uai

Une dimension cinématographique originale. Six comédiens, brillants et époustouflants de vérité. Les répliques sont incisives, sans oublier l’humour et la réflexion. Le tout est immersif, engagé, haletant, captivant donnant matière à réfléchir sur l’usage de nos données sur le Net. Lire l’article en entier


CARREOR uai

Une pièce empreinte tout à la fois d’humour et d’émotion.
Le rythme de la pièce est très soutenu, calquant en ce sens l’allure effrénée des infos et la course folle des enquêtes d’investigations. L’équipe de comédiens est tonique à souhait ! Ils sont vraiment extras ! Lire l’article en entier


Sortiesaparis uai

Une Mise en Scène étourdissante, avec de la chorégraphie, qu’elle signe avec le talent que nous lui connaissons maintenant ! C’est éblouissant!!! Une salle archi-pleine, et qui le sera chaque jour, réservez-vite !!! Lire l’article en entier

BIG MOTHER

Rubrique : Contemporain
Autrice et mise en scène : Mélody Mourey (Les Crapauds Fous) (La Course des Géants)

Distribution : Patrick Blandin ou David Marchal, Ariane Brousse ou Laetitia Vercken, Benoît Cauden ou Axel Huet
Guillaume Ducreux ou François Pouron, Marine Llado ou Enora Texier, Karina Marimon ou Laurence Oltuski ou Marie-Laurence Tartas


Presse : Guillaume Andreu / g.andreu@outlook.fr
Scénographie Olivier Prost
Lumières Arthur Gauvin
Costumes Bérengère Roland
Musique Simon Meuret
Vidéos Édouard Granero, Laure Cohen et Emmanuelle Buchet assistés de Clémentine Kosh


Une production Théâtre des Béliers Parisiens
Diffusion : Les Béliers en Tournée / Camille / camille@beeh.fr


Big Mother 48 uai

MÉLODY MOUREY – Autrice Metteuse en scène
En 2018, elle écrit et met en scène Les Crapauds fous, une comédie d’aventure librement inspirée de l’histoire de deux médecins polonais ayant sauvé des milliers de vies pendant la Seconde Guerre mondiale. Créé en 2021 au Théâtre des Béliers Parisiens, La Course des Géants, sa deuxième création croise la petite histoire d’un jeune Américain et la grande histoire de la conquête spatiale. Créé en février 2023,  Big Mother est son dernier spectacle, toujours produit par Le Théâtre des Béliers Parisiens.


LES PERSONNAGES

Les six acteurs donnent vie à une vingtaine de personnages… Désinformation, deepfakes, théories du complot, polarisation des idées, lobbying, manipulation de masse… À l’ère de la post-vérité, la petite cellule du New York Investigation tente de résister et d’informer des lecteurs qui ne leur font plus confiance… Un job facile donc, qui pourrait presque les rendre heureux si leur vie personnelle n’était pas tout aussi chaotique.


OWEN GREEN

Rédacteur en chef charismatique et misanthrope. Entièrement dédié au journal, il entretient des rapports conflictuels avec son ex-femme qu’il aime encore, et sa fille qui va, au cours de l’histoire, l’obliger à choisir entre ses principes et son amour pour elle.

PATRICK BLANDIN uai

PATRICK BLANDIN
Cuisine et dépendances – Bacri / Jaoui ♦ Les trois moustiquaires – Nadine de Géa ♦ Un air de famille – Bacri / Jaoui ♦ Les palmes de Monsieur Schutz – Jean-Noël Fenwick ♦ Le fétichiste – Michel Tournier ♦ Ils s’aiment – Muriel Robin / Pierre Palmade ♦ Noces de sable – Didier Van Cauwelaert ♦ L’hiver sous la table – Roland Topor ♦ Family Dream – Cie Caméléon ♦ Royale Légende – Frédéric Mancier / Bernard Larré ♦ Molière, génie malgré lui – Patrick Martinez Bournat ♦ Le temps qui rêve – Axel Dhrey ♦ Le Porteur d’histoire – Alexis Michalik 

DAVID MARCHAL 1 uai

DAVID MARCHAL
Théâtre ♦ L’hiver sous la table – R. Topor / P. Blandin ♦ Le goût des autres – Bacri / Jaoui ♦ Monsieur chasse – Feydeau ♦ Ils s’aiment – Robin / Palmade ♦ Cinéma ♦ Les Déguns 2 – Droux / Zidi ♦ Kiss & lill – R. Luketic ♦ La baie d’Alger – M. Allouache ♦ Les Tuches – O. Baroux  ♦ Fiction TV ♦ Les yeux grands fermés – C. Michel ♦ Après moi le silence – J. Cornuau ♦ Crimes parfaits – E. Rigaut


ALEX COOK

Idéaliste et attentionné, Alex est le fils du directeur de publication ce qui lui impose de faire deux fois plus ses preuves que les autres. En crise de légitimité permanente, il est aussi fou amoureux de Julia Robinson… Qui le méprise.


BENOIT CAUDEN uai

BENOÎT CAUDEN
Théâtre ♦ Edmond – Alexis Michalik ♦ Le Tour du Monde en 80 Jours – Azzopardi & Danino ♦ Une Semaine Pas Plus – Clément Michel ♦ Coup De Théâtre(s) – Azzopardi & Danino ♦ Comédie Musicale Les Producteurs (Molière Révélation Masculine 2022) – Mel Brooks & Alexis Michalik ♦ Oliver Twist, Le Musical – Christopher Delarue & Shay Alon ♦ Cinéma ♦ Sans Rancune ! – Yves Hanchar ♦ 

axel huet uai

AXEL HUET
Cinéma ♦ La folle histoire de Max et Leon – Jonathan Barré ♦ 30 jours max – Tarek Boudali ♦ Le Chariot – Lucie Bourdeu ♦ Série Tv ♦ En Famille – Maxime Potherat ♦ Clem – Joyce Bunuel ♦ Théâtre ♦ Drôle de genre – Jeremie Lippman ♦ Comme en 14 – Yves Pignot ♦


JULIA ROBINSON

Passionnée, selon elle – insupportable, selon le reste du monde – Julia est surtout dévastée depuis la mort de son compagnon 4 ans auparavant. Elle cherche encore la différence entre « faire son métier » et « harceler les gens » et devrait la trouver prochainement… Ou se faire virer.

ARIANE BROUSSE uai

ARIANE BROUSSE
Théâtre ♦ Personne ne sait qu’il neige en Afrique – Jean Bellorini ♦ Le Songe d’une nuit d’été – Antoin Herbèz ♦ Sur le Seuil – Sedef Ecer ♦ Où vas-tu Pedro – Elise Chatauret ♦ Purge – Tiina Kaartama ♦ L’Envers des Maux – Pénélope Lucbert ♦ Ni Dieu ni Diable – Julie Duquenoy ♦ Lettres de l’Intérieur – Marie Dupleix♦ Alimentation Générale – Frédéric Thibault ♦ Comme en 14 – Yves Pignot ♦ La vie est une fête – Virginie Lemoine ♦ Bastien sans Main – Olivier Letellier

LAETICIA VERCKEN 1 uai

LAETITIA VERCKEN
Series TV ♦ Besoin d’amour – Frédéric Hazan ♦ Désordres – Florence Foresti ♦ Le grand restaurant – Pierre Palmade ♦ En famille – Maxime Potherat ♦ Cherif- Chris Briant ♦ Théâtre ♦ Les mémoires de Paul Palandin – Grégory Corre ♦ Le Jeu – Pierre- François Dupont-Beurier ♦ Mises en capsules – Coeur de papier- Constance Labbe ♦ Road trip – Serge Da Silva ♦ Le miracle – Alexandra Chouraqui – Patxi Garrat


PETER GOULD

Peter est jugé pour être entré par effraction chez un roi de la Silicone Valley. Quand Julia le voit sur le banc des accusés, elle hurle « Ethan » et perd connaissance. Peter ressemble comme deux gouttes d’eau à Ethan Brown, son compagnon mort 4 ans auparavant.

Guillaume Ducreux uai

GUILLAUME DUCREUX
Cinéma ♦ Ce soir-là et les jours d’après – Marion Laine ♦ L’île aux femmes – Eric Duret ♦ Meurtres à Guérande – Eric Duret ♦ Bonjour – Maurice Barthélémy ♦ Série TV ♦ Notre-Dame, la part du feu – Hervé Hadmar ♦ L’amour presque parfait – Pascale Pouzadoux ♦ Naissance de la jalousi – Johann Dionnet ♦ Théâtre ♦ Dîner de Famille – Pascal Rocher ♦ On s’attache – Constance Carrelet

FRANCOIS POURON 2 uai

FRANÇOIS POURON
Cinéma ♦ La Morsure des dieux- Cheyenne Carron ♦ La beauté du Monde – Cheyenne Carron ♦ Les lendemains de veille – Loic Paillard  ♦ Série TV ♦ Marseille – Florent Emilio Siri ♦ Je te promets – Renaud Bertrand – Mathilde Vallet ♦ Askip- Benoit Masocco ♦ Théâtre ♦ Eurydice – Jean Laurent Cochet ♦ The servant – Thierry Harcourt ♦ Anna Karenine – Cerise Guy ♦ Le Porteur d’Histoire – Alexis Michalik


ROSE GREEN

Rose a vu son père reporter sacrifier leur vie de famille pour écrire des articles qui n’ont jamais rien changé à l’état du monde. Pour elle, seule la fiction peut encore avoir un impact. S’il faut mentir aux gens pour qu’ils changent leurs comportements ou votent pour la bonne personne, pourquoi s’en priver : on dispose des outils pour le faire.

MARINE LLADO uai

MARINE LLADO
Raiponce et le Prince Aventurier – Guillaume Bouchède ♦ Hairspray – Ned Grujic♦ La Dame Blanche – Sébastien Azzopardi ♦ Kid Manoir – Davis Rozen ♦ Pinocchio – Guillaume Bouchède.

ENORA TEXIER 1 uai

ÉNORA TEXIER
Actuellement en formation au Cours Florent – Big Mother est son premier rôle au Théâtre


KATE BLACKWELL

Blackwell a lu le rapport du GIEC. Elle aimerait en parler. Si quelqu’un veut bien l’écouter. Plutôt demain ? D’accord. Vouant une admiration sans borne à Owen Green, elle va peu à peu devoir s’affirmer pour éviter l’éclatement de l’équipe.

KARINA MARIMON uai

KARINA MARIMON
Cinéma ♦ Les Garçons et Guillaume, à table – Guillaume Gallienne ♦ La Vache – Mohamed Hamidi Radin – Fred Cavayé ♦ Une belle équipe – Mohamed Hamidi ♦ Rumba la vie – Franck Dubosc ♦ Théâtre ♦ J’aime beaucoup ce que vous faites – Xavier Letourneur ♦ Et pendant ce temps Simone Veille – Gil Galliot ♦ De vrais gamins – Pascal Rocher ♦ Un cadeau particulier – Didier Caron ♦ Le jardin d’Alphonse – Didier Caron ♦ Palace – Jean-Michel Ribes 

LAURENCE OLTUSKI 1 uai

LAURENCE OLTUSKI
Cinéma ♦ Et maintenant – Lucien Jean Baptiste ♦ BDE – Michaël Youn ♦ La Tortue – Léa Domenach ♦ Le Paradis – Zeno Graton ♦ Music Hole – Gaëtan Liekens – David Mutzenmacher ♦ Adorables – Solange Cicurel ♦ ZAÎ ZAÎ ZAÎ ZAÎ – François Desagnat – Jean-Luc Gaget ♦ Théâtre ♦ Les Parents de Charlie se séparent – Martin Darondeau ♦ Divorce au Scalpel – Jean-Paul Azema ♦ Welcome à Saint Tropez – R. Roselo

image01 uai

MARIE-LAURENCE TARTAS
Cinéma ♦ Quand vient l’automne – François Ozon ♦ Un métier sérieux – Thomas Lilti ♦ Enfermés dehors- Albert Dupontel ♦ Télé gaucho – Michel Leclerc ♦ Série TV ♦ Visions – Akim Isker ♦ Family business – Igor Gotesman ♦ Le grand bazar – Baya Kasmi ♦ Candice Renoir – David Ferrier ♦ La stagiaire – Stephane Kappes ♦ Théâtre ♦ Un homme à distance – Didier Long ♦ La religieuse – Nicolas Vaude ♦ Les folies amoureuses – Roger Louret ♦ Embarquement immédiat – Gerard Darier ♦ Alienor d’Aquitaine – Roger Louret ♦

Le texte de la pièce est disponible à La Librairie Théâtrale -> ici <- 

À DÉCOUVRIR


Critiques spectateurs

258 Commentaires

Ajouter un commentaire