Quand j’avais cinq ans je m’ai tué

Quand j'avais 5 ans je m'ai tué


Théâtre et danse
Durée : 1h10


D'après le roman de Howard Buten
Un spectacle de Damien Bricoteaux et Lucie Joliot
Avec Robin Causse et Jules Martin


EN TOURNÉE 19/20

Contact Diffusion :
Sevrine Grenier Jamelot
06 30 51 71 03 / diffusion@beeh.fr



Télécharger le dossier du spectacle



1 commentaire sur “Quand j’avais cinq ans je m’ai tué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. 5

    Gros coup de coeur du festival d’Avignon 2018. Le texte est prenant, Robin Causse est impressionnant dans son incarnation des différents personnages a qui il donne vie. Jules Martin est en osmose avec le l’acteur et rythme le texte. Un grand bravo


L'adaptation théâtrale du roman nous fait redécouvrir du point de vue de l'enfant ce chef d'oeuvre de la littérature.


Gil n’a que huit ans, mais son cœur d’enfant a déjà connu de bien grands sentiments. Trop grands, trop forts... Victime de la bêtise des adultes qui transforment ses rêves en symptômes cliniques et son amour en attentat, le voici enfermé dans une résidence spécialisée.


Un spectacle sensible et énergique, une ode à la vie et à la tolérance.


Howard Buten a écrit son texte à la première personne, comme une confession. Nous avons donc convoqué un seul personnage lumineux et borderline mais deux interprètes : l’acteur nous parle droit, en plein cœur, le danseur donne corps aux démons de l’enfant, à ses rêves, à sa fantaisie.


  • Un duo intense pour acteur et danseur.

    Une adaptation percutante et touchante. Dans des tenues de teenagers, Robin Causse et Jules Martin déboulent sur scène avec une énergie qui sera succesivement joyeuse, rageuse, douloureuse. Le duo s’avère intense.


    Les confessions morbides et chorégraphiées d’un enfant.

    Avec finesse et ingéniosité, Damien Bricotteaux s’empare de l’œuvre d’Howard Buten. Se concentrant sur les ressentis du personnage principal, il donne à la confession de ce jeune garçon qui n’est plus vraiment un enfant dans sa tête, une puissance,
    Robin Causse et Jules Martin sont les deux entités de Gilbert, son corps, son esprit une intensité qui émeut et remue. En séparant le corps de l’âme, en donnant une entité physique aux émotions de Gilbert, il signe un spectacle poétique, bouleversant, une ode à la vie que le jeu habité de Robin Causse et la grâce de Jules Martin subliment. A voir sans tarder !


    Entre théâtre et danse contemporaine

    Deux jeunes comédiens, physiquement très ressemblants, interprètent un seul personnage. L’un s’anime, l’autre utilise sa voix pour exprimer ses envies, ses doutes, ses angoisses. Mêlant théâtre et danse contemporaine, le résultat est plaisant, dynamique, captivant.
    Une adaptation très intéressante d’un incontournable de la littérature américaine, où est exhibé sans tabou et sans fausse note le décalage et l’incompréhension entre deux mondes : celui des enfants et celui des adultes. On est ému et conquis !

  • qa5a-11 qa5a-1 qa5a_repr-007_photo_mathieu-morelle qa5a_repr-005_photo_mathieu-morelle qa5a_repr-004_photo_mathieu-morelle qa5a_repr-003_photo_mathieu-morelle
    <
    >

  • D'après le roman de Howard Buten
    Traduction Jean-Pierre Carasso
    Mise en scène Damien Bricoteaux et Lucie Joliot
    Interprétation Robin Causse
    Danse Jules Martin
    Adaptation Damien Bricoteaux
    Chorégraphie Lionel About et Noémie Ettlin
    Scénographie et lumières Lucie Joliot
    Costumes Isabelle Pasquier


    Une co-production Compagnie Damien Bricoteaux - La Genette Verte
    Communauté de communes Florac - Sud Lozère
    Ville d’Étampes
    La compagnie Damien Bricoteaux est subventionnée par le Conseil Régional Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées et par le Conseil Général de la Lozère


    Contact diffusion : Sévrine Grenier-Jamelot diffusion@beeh.fr