Des papilles dans le ventre

Des Papilles dans le ventre

Un seule en scène de et avec
Kim Schwarck


Avec la complicité de
Pierre Notte


Contact diffusion :
Sevrine Grenier Jamelot
06 30 51 71 03 / diffusion@beeh.fr


Télécharger le dossier du spectacle



2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. 5

    Auguste Escoffier disait que « La bonne cuisine est la base du véritable bonheur ». Ce spectacle en est l’illustration parfaite. Jetez-vous dessus comme vous le feriez avec des macarons ou un plateau de fromages <3

  2. 5

    Délicieux, hilarant et touchant. J’ai adoré l’énergie débordante et communicative de Kim! Je vous recommande ce spectacle les yeux fermés.


C’est l’histoire d’une jeune femme gourmande et joyeuse qui nous dévoile sa recette du bonheur.


Kim Schwarck délivre avec passion ses souvenirs d’enfance, ses sensations, émotions et dégustations, mais aussi ses épreuves et ses secrets.
A travers ses souvenirs, une remontée dans le temps, Kim Schwarck vous embarque dans un voyage sensoriel et émotionnel.
C’est un hymne à la joie de vivre !


  • "Le découpage ultra-rythmé en quatre actes (scandés par un ingénieux paravent rotatif) et le joyeux chaos du récit font de ce "seule en scène" un objet hybride : un singulier projet autobiographique mitonné par une jolie blondine (mi-danoise, mi-bretonne) dotée d'une fabuleuse pulsion de vie. Sans égale dans le registre de l'excentricité solaire, elle revisite les moments clés de sa vie. Mais c'est son habilité à faire riper la fantaisie drolatique vers des sujets plus intimes qui insuffle à l'ensemble cohérence et émotion. Et quand elle effeuille son âme d'enfant en explorant le territoire douloureux de la maladie, c'est dans un style vif, libre et plain de sel, élaboré sous l'oeil avisé de Pierre Notte. La sensibilité sans le pathos. Il y a ici mieux qu'un ton, un regard : audacieux et plus que prometteur. À en croire l'applaudimètre, il semblerait que son histoire soit sur le bon thermostat : celui qui réchauffe les cœurs, réactive l'appétit (de vivre) et redonne foi en l'avenir..."


    logoLeParisien

    "Kim Schwarck (...) croque dans la vie comme dans une pomme d’amour, avec bonheur, poésie et naïveté touchante. (...) On écoute avec délice l’insatiabilité de ses papilles, on croque son vocabulaire aussi riche et onctueux qu’une crème de Chantilly. (...) Une ode à la vie, un pied de nez aux grincheux du quotidien.


    "Elle délivre sur les planches sa recette du bonheur. Kim joue avec les émotions et transporte les spectateurs dans ses souvenirs. Et sa formule fonctionne à merveille. Entre rire et quelques larmes, elle donne une leçon de vie. Un humour gourmand 100% à croquer."


    logo_telerama

    "Dans sa petite robe rose, la blonde Kim Schwarck apparaît délicieuse à croquer. Une image cohérente avec le thème d'un spectacle où elle confie sa passion de la nourriture. Métaphore évidente de son amour de la vie. (...) Kim Schwarck y évoque surtout de délicieux souvenirs d’enfance (...) Une prestation drôle et sensible à la gourmandise communicative. On sort avec une furieuse envie de dévorer la vie."


    "L’amélie Poulain de l’humour. (...) hymne au plaisir et à la gourmandise. (...) Ce spectacle recèle un charme particulier par l’optimisme et la forme de résilience qu’il dégage. Kim Schwarck est comme Amélie Poulain, une conteuse à la quête du bonheur. (...) A déguster sans modération."


    femme-actuelle

    "On traverse de multiples émotions dans son show Des papilles dans le ventre. Partis de la gourmandise et du rapport à la nourriture, on arrive bien plus loin qu’on aurait imaginé au départ... mais chut ! On parlera juste de la qualité de la présence de Kim, de sa diction exemplaire et son bienfaisant appétit de vie."


    froggys

    "Un seul en scène placé sous le signe de la joie de vivre et des petits bonheurs culinaires qui combine biodrame et monologue humoristique. (...) un texte bien troussé et une fraîcheur roborative, Kim Schwark livre un seul en scène autobiographique joliment boutiqué et truffé d'émotions avec le regard complice de Pierre Notte, qui relate son rapport au monde qui passe par le goût. Et tout simplement de son appétit de vivre."


  • On me dit souvent, « tu es toujours joyeuse et tu manges tout le temps. » Alors j’ai eu envie d’écrire et de raconter mon enfance un peu particulière. Envie d’écrire ma petite histoire, essayer d’expliquer pourquoi j’aime autant manger, autant la vie... Au travers de mes souvenirs, une remontée dans le temps, transmettre ma joie de vivre, avec humilité et sensibilité, et un peu d’émotion aussi, celle d’une enfant qui traverse une épreuve, et qui la voit avec ses yeux d’enfant, son innocence, et sa joie... Une histoire simple, drôle parfois et touchante aussi, un voyage sensoriel... Quand j’ai terminé d’écrire mon histoire, j’ai contacté Pierre Notte. Je rêvais de travailler avec lui depuis des années, alors pour mon projet, pour cette histoire, que j’ai dans le cœur, dans la peau et dans le sang, il fallait que ce soit avec lui...


    Note de mise en scène

    Un décor unique, un manège, un carrousel, comme un gâteau, des tranches de vie, à partager avec le public, Dans une petite robe rose, avec des musiques douces et enfantines, Pour se plonger dans les souvenirs, Pour illustrer un « monde de glouton où tout est comestible » Avec des papiers peints à chaque étapes, Les papillons en premier, la découverte, l’envol, Les cupcakes ensuite, pour tous les souvenirs culinaires, Les nuages de pluie colorée, pour l’hôpital, Et les grosses fleurs roses sur fond bleu, comme un épanouissement face à la beauté de la vie, « Croquer la vie avant de sucrer les fraises. »


    Note de Pierre Notte

    « Elle est venue me demander d’en faire la mise en scène, j’ai refusé.
    C’était son spectacle, elle savait parfaitement ce qu’elle allait faire, ce qu’elle voulait faire, son décor, son costume, ses sons, ses lumières. Je l’ai aidée, portée un peu, soutenue, et je l’ai dirigée. Nous avons travaillé ensemble, et cela m’a rendu heureux. Je lui ai fait retirer des effets, des tops en trop, Je l’ai aidée à se concentrer sur les couleurs, les séquences, les chapitres, le parcours...
    Le jeu, virer les tics, accentuer ici, travailler le chant, sur le texte aussi, nous avons revu des choses, le temps, le rythme, les fantaisies. Elle est formidable Kim Schwarck. Elle raconte une histoire forte, importante, vraie, bouleversante. Sa vie, aujourd’hui, elle a trente ans. Des parents connus mais pas trop, un peu. Une mère chanteuse, un père acteur, et le plaisir de vivre, du sucre et du sel. Les recettes des grand-mères, la bouffe, la vraie, la nourriture, comme joie de la vie, comme fête de l’existence, depuis l’enfance. Elle dit tout de ses références et de son bonheur d’être au monde, grâce aux plats, aux repas, aux goûts, aux saveurs, aux desserts, puis elle cherche à comprendre pourquoi, comment, de quelle manière c’est arrivé.
    Alors elle se souvient de l’hôpital, de l’isolement, de la peur, de la menace, des parents, des ombres de la mort. Sa joie, son appétit viennent de là, c’est ce qu’elle raconte, avec puissance et envie, avec force, drôlerie. Avec joie. Ce n’est pas le « Monologue de l’estomac » et encore moins « Les Chatouilles. » C’est son truc à elle, sa vie exposée, une leçon de bonheur et de désir de vivre, son besoin de continuer, et ça fait du bien, et ça fait que je suis infiniment fier et heureux d’avoir participé à cette aventure qui rend heureux.»

  • Durée : 1h10
    Contact Diffusion : Sevrine Grenier Jamelot // 06 30 51 71 03 // diffusion@beeh.fr
    Fiche technique du spectacle sur simple demande


    En tournée 20/21

    PROCHAINES DATES :

    06/03/2020 - LE LOCLE (ch) / THEATRE DU CASINO
    07/03/2020 - MONETEAU (89) / SKenet'eau